Le point sur… Le FttX : le réseau optique de desserte

publié le 19 novembre 2015 (modifié le 23 novembre 2015)

Depuis longtemps utilisée dans les réseaux de transport et de collecte, la fibre optique entre, réellement depuis 2010, dans la partie desserte, s’approchant progressivement de l’usager final. Le FttX (Fiber to the …., la fibre jusqu’à ..) permet d’augmenter très sensiblement le débit de la connexion, la diversité et la qualité des services offerts aux abonnés tout en affranchissant les opérateurs alternatifs du réseau téléphonique cuivre de l’opérateur historique.

Le réseau FttX peut être point-à-point ou point-multipoint, actif ou passif. Des solutions associant optique et cuivre favorisent un déploiement progressif de l’infrastructure optique. Pour les collectivités qui construisent leurs propres réseaux, les équipements déployés (génie civil, câbles optiques voire matériels actifs) doivent être neutres et mutualisables, afin de favoriser une concurrence locale effective.

Fiche téléchargeable : Le point sur …. le FttX : le réseau optique de desserte (format pdf - 1.2 Mo - 19/11/2015)

Contact
Groupe Aménagement Numérique des Territoires - Cerema DTerOuest

Flux RSS des commentaires
Commentaires sur l'article
  •  précisions sur les réseaux et contraintes associées aux initiatives dites publiques, par Bourbon robert, expertise conseil couverture numérique investir citoyen , le 3 octobre 2009 à 18h00

    le réseau n’est pas constitué que de paires métalliques. La boucle locale de France Telecom a été réalisée au départ avec des paires métalliques parce que ce support était suffisant pour le service téléphonique, mais d’une part les techniques numériques ont permis de monter endébit et répondre à la demande et donc transporter des débits de plus en plus élevés sur ce support (HDB3 2M sym depuis 20 ans, HDSL, SDSL, adsl 20M.. possibilité de VSDL à 100M), d’autre part des fibres ptiques ou tout autre technique sont mise en place pour répondre à la demande (à 150M bien avant l’adsl), et ce sur tout le territoire.

    le FTTx ne libère pas les concurrents de la boucle locale (connotation d’obligation dans la situation antérieure) :
    - il n’y a plus de monopole depuis 1996, chaque opérateur a la totale liberté de créer son propre réseau,
    - l’opérateur dit historique est obligé de louer tous ses maillons de réseaux à prix coût à tarif piloté par le régulateur (dégroupage partie et total), donc tout fournisseur de service peut accéder au client final de façon très simple, et les concurrents à Orange ont pu facilement acquérir plus de 55% de parts de marchés, (pas d’obligations réciproques)
    - le tarif de location est un des plus bas d’europe, et s’il était trop élevé, chaque opérateur aurait construit sa propre boucle locale,
    - le fait de déployer de façon intensive un réseau de fibres jusqu’à un point de mutualisation est un choix stratégique de chaque opérateur. A signaler aussi que FT est obligé dans ce cadre de louer son génie civil aux autres opérateurs, de retuber les fourreaux si on approche la saturation…(pas d’obligations réciproques)
    - la motivation actuelle est d’amener des services internet télé très haut débit pour les clients résidentiels, avec anticipation de montée en débit puisque le VDSL saurait faire.

    A signaler aussi que ce domaine étant totalement dans le domaine concurrentiel (les infrastructures, les réseaux, les services), toute initiative publique (collectivité locale) dans ce domaine est une initiative du domaine marchand et se situe en concurrence totale avec tout ce qui est en place, et donc la perfomance doit être du même niveau, voire supérieure si elle veut avoir des clients opérateurs de service. Les tarifs pratiqués doivent être encohérence avec les coûts. Une initiative publique ne veut pas dire monopole local, chaque opérateur l’utilisera ou non en fonction des tarifs et surtout de la performance associée (qualité, sav..), et en vertue du droit commercial, chaque opérateur a la totale liberté de réaliser des infrastructures sur le territoire, y compris bien sûr en parallèle de ces initiatives publiques (très important à rappeler en raison de dérives très graves constatées sur le terrain)

    •  Références, par Fibre addict , le 21 juin 2010 à 13h14

      Il existe de nombreuses références en France, fibre optique (http://www.fibre-optique-france.com/) (indépendant), http://www.httr.ups-tlse.fr/pedagogie/cours/fibre/welcome.htm, etc..